la cour des miracles Index du Forum
la cour des miracles Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Xantross, un acteur parmi tant d'autres
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la cour des miracles Index du Forum -> ACCEUIL -> Présentation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Xantross
Acteurs confirmés

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 18
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Dim 13 Nov - 21:48 (2011)    Sujet du message: Xantross, un acteur parmi tant d'autres Répondre en citant

Bonjour, bonsoir à toutes et à tous. Je me nomme Xantross, mais vous pouvez m'appeler "Xan" ce sera plus court pour tout le monde. Certains me connaissent (notamment Menisque et MrMystere puisque nous nous sommes croisés sur l'Embrasement de la Perfection), d'autres pas.
Pour accéder à mon âme je vous invite à vous rendre ici

Concernant la présentation RP je vous avoue n'avoir pas bien cerné vos exigences : désirez-vous un exemple de RP quel qu'il soit ou que celui-ci ait pour thème la présentation d'un personnage ?
Bien évidemment, je jure fidélité à la Cour des Miracles, et, par extension, à son Grand Maître, l'illustre Menisque.

Dans l'attente de votre lumière,
Xantross


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 13 Nov - 21:48 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
breizhdu5680
Spectateurs

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2011
Messages: 9
Localisation: Ploermel

MessagePosté le: Lun 14 Nov - 17:16 (2011)    Sujet du message: Xantross, un acteur parmi tant d'autres Répondre en citant

une histoire sur ton perso .
Regarde mon exemple .


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Xantross
Acteurs confirmés

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 18
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Lun 14 Nov - 20:00 (2011)    Sujet du message: Xantross, un acteur parmi tant d'autres Répondre en citant

breizhdu5680 a écrit:

une histoire sur ton perso .

C'est un peu trop vague à mon goût, d'autant que je suis bien loin d'avoir un seul personnage. Rien qu'en ce moment j'en joue (plus ou moins activement et de manière plus ou moins élaborée) une petite dizaine.


Revenir en haut
Menisque
Le Grand Maitre.

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 23
Localisation: Dans une tombe au dessus des nuages.

MessagePosté le: Lun 14 Nov - 23:12 (2011)    Sujet du message: Xantross, un acteur parmi tant d'autres Répondre en citant

Bonjour mon cher Xan' comme c'est gentil à toi de passer par chez nous!
Tu as ma plus grande infection!

Pour le RP tu es tout à fait libre, c'est histoire que ceux qui ne te connaissent pas se fassent une idée... Étant donné que l'on cherche du caractère chez nos membres, une petite description semi-RP serait une idée. Enfin si tu as mieux en tête, fonce! Vive l'originalité!

PS: quelle classe cet avatar!

* Greling *


Revenir en haut
Xantross
Acteurs confirmés

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 18
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Lun 14 Nov - 23:55 (2011)    Sujet du message: Xantross, un acteur parmi tant d'autres Répondre en citant

Merci beaucoup pour cet accueil très estimé Menisque. Je suis honoré par ce compliment mais je n'ai fait que prendre vos paroles à la lettre :
Menisque a écrit:

Tout d'abord, c'est très important, être bien habillé. Car c'est bien connu, qui n'a pas la classe se casse.

Concernant le RP... je pense que ceux qui ne me connaissent pas apprendront plus par la confrontation avec mon style d'écriture que par une banale présentation de ma personne (d'autant que je serai bien peu objectif pour parler de moi). Je vais donc vous préparer un court récit épique mettant en scène un de mes nombreux personnages actuels... ou passés qui sait. Attendez-vous cependant à ce que cela n'ait rien à voir avec Hordes mais, après tout, la diversité est si fascinante. . .

Très chers acteurs, estimés Grand Maître et Metteur en Scène, je vous promet un peu de lecture très prochainement.


Revenir en haut
Jack le Noir
Acteurs confirmés

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2011
Messages: 38
Localisation: Paris.

MessagePosté le: Mar 15 Nov - 08:25 (2011)    Sujet du message: Xantross, un acteur parmi tant d'autres Répondre en citant

Salut...

Revenir en haut
Seidanoon
Acteurs confirmés

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2011
Messages: 12
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mar 15 Nov - 22:00 (2011)    Sujet du message: Xantross, un acteur parmi tant d'autres Répondre en citant

C'est beau de voir que la langue française est employé royalement. Et de voir une personne motivé aussi.
Ça donne envie !
_________________
Futur précurseur... du mal !


Revenir en haut
MSN Skype
Menisque
Le Grand Maitre.

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 23
Localisation: Dans une tombe au dessus des nuages.

MessagePosté le: Mer 16 Nov - 08:06 (2011)    Sujet du message: Xantross, un acteur parmi tant d'autres Répondre en citant


 
 
Vous êtes accepté, faite honneur à votre nouvelle condition! 
 

 
 
* Greling * 
 


Revenir en haut
Xantross
Acteurs confirmés

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 18
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Mer 16 Nov - 12:15 (2011)    Sujet du message: Xantross, un acteur parmi tant d'autres Répondre en citant

La préparation d'un examen important ayant lieu ce jour m'a quelque peu retardé, je m'en excuse.
Finalement ce sera un personnage unique rien que pour vous !
Mes plus sincères salutations Leone Leonard.

Cependant je dois vous avouer que je suis à la fois extrêmement honoré et profondément blessé par cette acceptation précoce en votre sein. J'ai l'impression très désagréable de recevoir un traitement de faveur et refuse de me plier à votre décision tant que vous n'aurez pas ré-étudié ma candidature en prenant en compte mon texte RP comme n'importe quel candidat. Je suis en même temps très honoré par les paroles de Menique, MrMystere, Leone Leonard et Seidanoon que j'ai pu lire dans le sujet concernant ma candidature. Cependant je ne démordrai pas de mes convictions et demande à être jugée à l'aune de ce texte que je vous apporte aujourd'hui. Je me refuse à tout post dans les parties auxquelles je ne suis pas supposé avoir accès jusqu'à ce que tout ceci soit résolu.



Cela faisait maintenant deux jours que les combats faisaient rage dans la ville. Piégés dans la ville, les défenseurs se battaient avec l'énergie du désespoir, se relayant jour et nuit, faisant payer aux assaillants la prise de chaque bâtiment, de chaque ruelle. Après la longue semaine à périr sur les murs, les assiégeants exultaient désormais de pouvoir avancer dans les rues de la citée. Leur enthousiasme retombait cependant peu à peu, au fur et à mesure que leur avancée était ralentie par la résistance désespérée des derniers survivants.

Après une nuit et un jour passé à combattre, Rickal essayait de dormir dans la cave d'une ancienne teinturerie. L'odeur insupportable qui avait autrefois habité l'endroit avait depuis longtemps été remplacé par l'odeur, non moins écœurante, de la mort. Le bâtiment avait été transformé en hôpital de fortune où chaque jour du siège on plaçait les agonisants et ceux dont les blessures ne pouvaient plus être soignés avec les moyen du bord. Les corps de ces malheureux avaient été évacués deux jours auparavant, dès que les portes avaient cédé, afin de servir de barricade de fortune dans l'allée principale de la ville. L'odeur pestilentielle était restée elle, incrustée dans les alcôves de la cave.

Contre toute attente la quinzaine d'homme allongés là dormaient à poings fermés, aucun n'ayant prit la peine d'enlever son armure. Après le temps qu'ils avaient passé à se battre il était évident qu'ils auraient pu s'endormir n'importe où tant leur fatigue était énorme. Contemplant leurs visages, Rickal eut l'impression que tous avaient vieilli de dix ans depuis qu'il les avait connus, à peine un mois plus tôt.

N'arrivant pas à se rendormir après ces quelques six heures de sommeil, le mercenaire se releva lentement et gagna l'escalier en pierre. Remontant dans l'atelier, au rez-de-chaussée de l'ancienne teinturerie il regarda les trois hommes qui étaient assis là, entretenant les armes de la compagnie. Les bruits de combat au dehors étaient clairement audibles, d'ici moins d'une heure l'ancienne teinturerie serait certainement en première ligne. Poussant la porte qui conduisait sur l'allée principale il remarqua que la barricade de fortune, pour moitié faite de meubles et pour moitié de cadavres, était toujours tenue par les défenseurs. Cependant il devina au bruit que les rues alentours tombaient et que, bientôt, la barricade serait prise à revers, ne laissant aucune chance à ses derniers défenseurs. Pendant les deux derniers jours de siège les civils s'étaient affairés à condamner la plupart des rues, mais il leur avait manqué le temps de finir leur travail. Les murs avaient cédé bien trop tôt et, maintenant, les défenseurs payaient les frais de la prise de décision tardive de leu état-major.

Après avoir salué les quelques soldats qu'il connaissait, le mercenaire dégaina son arme, sangla son bouclier et attendit qu'un des dix défenseurs devant lui succombe sous les coups des troupes assaillantes. L'allée principale n'était en effet assez large que pour permettre à dix homme de combattre de front. Lorsqu'un des défenseurs tomba, un vétéran qui avait emporté largement assez d'ennemis avec lui pour le servir dans l'autre monde, Rickal se projeta en avant, percutant d'un coup d'épaule son adversaire qui, debout sur la barricade, perdit l'équilibre et chuta parmi ses camarades. Un nouvel adversaire bondit sur la protection de fortune et fut accueilli par un coup d'estoc en pleine gorge. L'un après l'autre les attaquants se succédèrent tandis que l'un après l'autre, les derniers défenseurs tombaient.

Un son de cor emplit l'air frais de la fin de matinée. Les douze derniers homme à la barricade s'échangèrent un bref regard, sachant très bien ce que cela signifiait, ils allaient être pris à revers et devaient fuir immédiatement. Pourtant aucun ne bougea et ils continuèrent la lutte. Derrière eux, les agonisants leur suppliaient de fuir et de sauver leur vie, sachant très bien qu'ils n'avaient de toutes façons aucune chance de survie, et ce même si leurs protecteurs restaient là. Finalement, comme à regrets, huit des douze hommes quittèrent la barricade et rejoignirent la quinzaine de mercenaires qui s'étaient déjà rassemblés devant l'ancienne teinturerie. Les quatre derniers défenseurs de la barricade, décidés à périr sur place opposèrent une résistance héroïque et offrirent quelques secondes d'avance à leurs camarades.

Courant aussi vite qu'ils le pouvaient, les vingt-cinq soldats traversèrent les dernières centaines de mètre de ville. Au fil de leur course quelques hommes venant de rues adjacentes les rejoignaient tandis que leurs poursuivants venaient grossir les rangs de l'armée ennemie derrière eux. Le petit groupe, désormais fort d'une soixantaine d'hommes, passa les portes du palais qui furent aussitôt refermés derrière eux.

Un officier en armure argenté sorti dans la cour du palais et scruta le petit groupe, étouffant plusieurs jurons. Le général Epsodias avait été chargé de préparer les défenses du palais pour servir de dernière ligne de défense. Il avait laissé le dernier général encore en vie pour s'occuper de tenir la ville le plus longtemps possible, mais nul n'eut besoin de lui dire qu'il était mort. Il devait également se lamenter du faible nombre de rescapés. On lui avait laissé une centaine de soldats pour préparer les défenses du palais. Ils n'était donc maintenant plus que cent soixante défenseurs. Un jeune lieutenant, probablement l'officier le plus haut gradé du petit groupe de survivants, s'avança vers le général et s'inclina respectueusement devant lui, lui tentant le cor de bataille du défunt général Jamerhald. Le général refusa le cor d'un geste, traduisant ainsi qu'il laissait à ce jeune officier la tête des derniers hommes du général. Le lieutenant se releva et, appelant ses hommes se dirigea vers l'intérieur du palais afin de se reposer un peu avant l'assaut qui allait suivre. Seuls restèrent sur place les dix-neuf derniers mercenaires. Le général Epsodias leur fit face et s'adressa à eux.


"- Lequel parmi vous est le chef ?
- Il s'est fait tuer l'abruti.
- Toi, quel est ton nom.
- Rickal, général.
- Bien. Rickal, tu vas emmener ton petit groupe sur les murs et vous allez renvoyer en bas chaque enfoiré qui essaiera d'y monter. Des questions ?
- Vous montez vous aussi général ?
- Oui, il est temps de montrer à tout ces types qui s'agglutinent sous nos murs qui commande ici."


Quelques paroles d'approbation montèrent des muraille où les hommes du général étaient déjà installés. Rickal, plus ou moins promu chef des restes de la compagnie de mercenaire se dirigea vers l'escalier le plus proche, suivant les pas du général. Arrivé en haut il prit place avec ses hommes sur le pan de mur que le général venait de leur attribuer et ils regardèrent descendre la trentaine d'hommes qu'ils venaient de remplacer. D'après son expérience des sièges il savait que ces hommes allaient monter en cas de besoin renforcer les hommes de certaines parties de la muraille qui se trouveraient débordés. Déplaçant son regard de l'autre côté du mur il contempla l'armée adverse qui s'était arrêtée hors de portée des arcs des défenseurs. Ils n'avaient pas la moindre chance face à un tel nombre de soldats. Il restait plus de mille combattants en face, certainement bien plus reposés qu'eux. Ils étaient donc tous destinés à mourir. Mais tous étaient bien décidés à ne pas aller seuls dans l'autre-monde. Chaque défenseur enverrai bon nombre d'adversaires le précéder sur le route ténébreuse. Un cor retentit dans le camp d'en face et les soldats ennemis avancèrent, portant des échelles pour gravir les murs du palais. Une volée de flèche les accueillit, faisant s'écrouler une partie du premier rang. Le dernier acte venait de commencer. . .


Revenir en haut
Jack le Noir
Acteurs confirmés

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2011
Messages: 38
Localisation: Paris.

MessagePosté le: Mer 16 Nov - 15:31 (2011)    Sujet du message: Xantross, un acteur parmi tant d'autres Répondre en citant

Ou tu as une grande noblesse d'âme ou tu es un faux modeste porté sur la frime.
Dans les deux cas tu as ta place ici: ces deux profils entrent dans les conditions d'entré à la Cour.

En tout cas, ton RP est bon, très narratif (trop?) mais bon.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:55 (2018)    Sujet du message: Xantross, un acteur parmi tant d'autres

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la cour des miracles Index du Forum -> ACCEUIL -> Présentation Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com